Les Tilleuls du Square / Gros Textes

Le Bois des Corbeaux
d’Évelyne Morin

Photos : Éliane Morin

Dans le soleil et le vent et la brume il y a le silence hanté de la souffrance des hommes et des arbres et des bêtes, le vide des lieux détruits, la terre marquée de croix à l'infini des plaines et des collines, la sacralité du temps lourd de la mort présente.
Cent ans après la guerre de 1914-1918, entendre la parole fantomatique de la vie perdue.

1

 

               Les poèmes « Villages », « Arbre », « Fusillé pour l’exemple », « Cheval de brume », « Nous ne reviendrons pas », sont dits dans le spectacle de la compagnie théâtrale Les Trois Clous, Le Temps des bleuets, écrit par Éliane Morin et Évelyne Morin, conçu et mis en scène par Éliane Morin.

                La compagnie a obtenu le label de la Mission du Centenaire pour l’ensemble de son projet : Le Temps des bleuets ; Le Bois des Corbeaux ; Vos noms de pierre et Terres de mortes-vies expositions de photographies d’Éliane Morin.

 

 

Extraits

 

Bon de commande

 

Notes de lecture

 

Lecture